«

»

FPJP - Appel d’offre – logotype
(non retenu)

Logotype © MAJi (M. Jannelle, M. Rébulard), 2010

Une identité pour le Chantier du Futur palais de justice de Paris

Pour cet appel d’offre nous proposons un traitement graphique qui offre une large part à une typographie entièrement originale et innovante qui signe de façon claire l’identité du chantier du Futur palais de justice de Paris.

La réinterprétation des codes des clôtures et des rubans de chantier
Le rapport à ces objets très présents dans l’espace urbain est complètement transformée par la juxtaposition des rubans, leur couleur, leur rythme. L’effet d’innovation est immédiat en comparaison avec le familier, l’ancien et le déjà connu.

L’intégration d’une des représentations majeures de la République française
Le choix du tricolore (bleu, blanc, rouge) traitée de façon vive renforce la portée d’un bâtiment public à forte symbolique dans la vie citoyenne. C’est également le signe le plus clair de la République française à l’échelle internationale.

Le développement d’un jeu sur le tramage
Il s’agit là de suivre l’esprit du projet pour un bâtiment qui invite à la fois à gérer un flux important de personnes et à faciliter la circulation de ces personnes entre de nombreuses compétences spéciales. Ce jeu optique, décliné à différentes échelles, est également très dynamique pour l’observateur et participe déjà du mouvement impulsé par ce nouveau projet. Alors que le motif graphique est sans cesse en évolution ; ce qui demeure stable est le nom du projet comme repère immuable. La proposition est à l’image d’une grande plateforme de convergences, vivante et organisée.

Le nom du projet se lit sur l’ensemble de la clôture du bâtiment. Il est lisible à grande échelle. Il joue avec la circulation des passants dans l’espace urbain en invitant au déroulement de la lecture. Dans le même temps, le rapport de proximité place le citoyen dans un rapport esthétique fort où domine l’effet de curiosité créé par un projet nouveau, qui  invite à une lecture « en mouvement ». La mobilité sur le territoire domine et invite l’observateur à faire bouger lui-même les rapports d’échelle. Il y a là un exercice pratique visant à intégrer le citoyen au projet. Des panneaux jalonnent régulièrement la clôture et rendent compte de l’état du chantier qui se bâtit sous leurs yeux.

Pour les différents supports de communication, nous proposons une charte évolutive qui dévoile progressivement l’avancée du chantier. Le bulletin d’information, par exemple, reprend les principes graphiques qui servent à l’identité visuelle du chantier.  Au fur et à mesure que le chantier évolue et que le bâtiment se dévoile, la trame s’agrandit et le bâti occupe de plus en plus de place sur le support.

C’est Les Thérèse Troïka (www.therese-troika.com) qui remporteront cet appel d’offre.